T-shirt



Son origine, son histoire, son évolution



Tout comme le jean, le t-shirt est né aux Etats-Unis et fut utilisé en premier lieu comme vêtement de travail. Les ouvriers et les paysans le portaient déjà au 19ème siècle sous leur tenue quotidienne. Au 20ème siècle, c’est au tour de l’US Navy de se l’approprier, pour ses qualités pratiques et confortables et la liberté de mouvement qu'il offre.



Sa démocratisation se fera en 1951, lorsque James Dean s’affiche avec un t-shirt moulant dans l’affiche du film "Un tramway nommé désir". La jeunesse se l’approprie alors, et l’utilise comme moyen contestataire, une manière de s’opposer aux tenues classiques de leurs parents. Les années 60 vont participer à la popularisation du t-shirt grâce à son industrialisation, ce dernier devient alors un véhicule d’expression en particulier pour les groupies du rock anglais. Les années 70 ne le laisseront pas en reste grâce au mouvement hippie et leur teinture de bains colorants, qui feront du tshirt une pièce multicolore, contestation directe à la guerre du Vietnam.



Tee-shirt

Aujourd’hui, le t-shirt ne s’est toujours pas démodé, il est porté par tous, hommes, femmes, enfants et sous toutes ses formes. A l’origine constitué de 100% coton, on le retrouve désormais en coton organique pour les écolos, en polyester pour un vêtement infroissable, en fibre synthétique, plus facile à produire. On en trouve pour tous les goûts qu'il soit unis ou à motifs, à message ou publicitaire, sans oublier les t-shirts hommages , comme les éternels imprimés « Che Guevara » ou « Bob Marley ».



Le t-shirt a donc bien évolué au fil du temps, a su s’adapter aux modes et aux époques pour devenir le vêtement populaire par excellence. Il se porte de 7 à 77 ans, se veut branché, marketing ou politique, il est d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

fr be lu ca